Société

21 juillet 2013 15h17

Segel
Quand le roi des belges appelle à l'unité, à qui s'adresse-t-il principalement ?

Les Flamingands, chanson comique !

Messieurs les Flamingants
J'ai deux mots à vous rire
Il y a trop longtemps
Que vous me faites frire
À vous souffler dans le cul
Pour devenir autobus
Vous voilà acrobates
Mais vraiment rien de plus

Nazis durant les guerres
Et catholiques entre elles
Vous oscillez sans cesse
Du fusil au missel
Vos regards sont lointains
Votre humour est exsangue
Bien qu'y aient des rues à Gand
Qui pissent dans les deux langues
Tu vois quand j'pense à vous
J'aime que rien ne se perde
Messieurs les Flamingants
Je vous emmerde

Vous salissez la Flandre
Mais la Flandre vous juge.
Voyez la mer du nord
Elle s'est enfuie de Bruges.
Cessez de me gonfler
Mes vieilles roubignoles
Avec votre art flamand-italo-espagnol.
Vous êtes tellement tellement
Beaucoup trop lourds
Que quand les soirs d'orage
Des chinois cultivés
Me demandent d'où je suis,
Je réponds fatigué
Et les larmes aux dents :
"Ik ben van Luxembourg".
Et si aux jeunes femmes,
On ose un chant flamand,
Elle s'envolent en rêvant
Aux oiseaux roses et blancs

Et je vous interdis
D'espérer que jamais à Londres
Sous la pluie on puisse
Vous croire anglais
Et je vous interdis
À New-York ou Milan
D'éructer Messeigneurs
Autrement qu'en flamand
Vous n'aurez pas l'air cons
Vraiment pas cons du tout
Et moi je m'interdis
De dire que je m'en fous
Et je vous interdis
D'obliger nos enfants
Qui ne vous ont rien fait
À aboyer flamand
Et si mes frères se taisent
Et bien tant pis pour elles.
Je chante persiste et signe :
Je m'appelle Jacques Brel

Paroles Les Flamingands - Jacques Brel - Varieté - Francais

21 juillet 2013 15h39
modifiée
21 juillet 2013 16h02

R.WOLF
A son nombril probablement et quelques uns de ses admirateurs (des vioques ou des aristos plus quelques zinnekes probablement) ; étrange, je pensais il y a juste cinq minutes, qu' au fond, avec internet, on n' avait, si on le désirait plus grand chose à voir avec ce pays. Je fais partie de ces gens qui aiment ou détestent, ne s' accommodent pas des milieux, j' aime ou pas. Je suis belge et aime profondément mon pays, je n' en aime pas les nonante pour cent des gens. Cette histoire dure depuis que je suis né, depuis l' après guerre plutôt ; qu' on divise ce pays en 2 ou en quatre ou en mille morceaux et qu' on en finisse une fois pour toutes.

Avec votre art flamand-italo-espagnol.
Vous êtes tellement tellement
Beaucoup trop lourds


lol! C' est vraiment tout à fait ça : lourd, aucun humour ou fantaisie. Heureusement qu' on est entouré du théâtre français d' un côté et de l' humour british de l' autre (parce que l' Allemagne ou le Luxembourg, genre rigolo on a déjà fait mieux aussi), sans cesse on s' enfoncerait dans un truc qui n' existe probablement même pas, surréalisme oblige. Et du côté où je vis, faut pas croire que c' est mieux, frontière linguistique oblige, des arrivistes, des paysans (chez ces gens là on compte), des vieux, reste deux trois marrants ou sympas, ou beaux, aussi rares que les perles dans les huîtres.
Ce pays n' existe pas, tout le monde le sait, tout le monde fait semblant d' y croire.

21 juillet 2013 15h58

Segel
Une lourdeur d'inspiration germanique peut-être ?

21 juillet 2013 16h07

Segel
Ce pays n' existe pas, tout le monde le sait, tout le monde fait semblant d' y croire.

La raison d'être de la Belgique c'est la définition de la nation en France qui l'impose.
Les wallons comme les québécois sont des français qui n'ont juste pas les bons papiers ...

21 juillet 2013 16h07
modifiée
21 juillet 2013 16h11

R.WOLF
Je répondrai, qu' importe.
Leur dernière invention ici ça a été de vouloir laisser l' accès à l' euthanasie pour les ados qui le souhaiteraient ; j' imagine les articles dans la presse catho et "Le Soir". Moi j' étais pas là, justement pour pas m' euthanasier tout à fait à cause de leur connerie.

21 juillet 2013 16h11

R.WOLF
Tu te trompes Segel, beaucoup de gens ici, même quand ils ont l' opportunité de voyager (traduisez foutre leur cul dans un avion) n' ont toujours pas appris à voir plus loin que la sortie de leur village ; lamentable. Les gens des grandes villes pour ce que j' en sais, je n' ai vécu qu' à Bruxelles, dieu merci c' est différent, ça n' a même rien à voir.

21 juillet 2013 16h16

Segel
beaucoup de gens ici, même quand ils ont l' opportunité de voyager (traduisez foutre leur cul dans un avion) n' ont toujours pas appris à voir plus loin que la sortie de leur village

Pareil en Charente, faut pas croire ....

21 juillet 2013 16h24
modifiée
21 juillet 2013 19h05

R.WOLF
Je sais. J' ai été élevé en ville (dans un quartier que j' aimais beaucoup d' ailleurs, pas loin de l' avenue qui a vu naître Yourcenar ), pour le meilleur comme pour le pire, j' en ai retenu le meilleur. Je hais le provincialisme, je hais les petits esprits, cette complaisance, cette culture de la mesquinerie ; partout des gens fuient ça comme la peste. Bon, tout ça n' est pas propre seulement à une région, et puis les villes sont des lieux de passage, d' immigration ; on est rarement citadin depuis très longtemps. Et la culture urbaine qui veut s' imposer partout n' est pas mieux que ceux qui la singent.

21 juillet 2013 23h23

Segel
De ce point de vue, j'aime beaucoup les bretons, qui bien que grands voyageurs historiquement, restent attachés à leur langue et à leurs traditions ...

21 juillet 2013 23h37

R.WOLF
On dit qu' autant de langues disparaissent chaque année ; néanmoins, et à mon étonnement, les gens réellement originaires du lieu où je vis, parlent encore très facilement wallon. Langue et culture ne sont pas des choses qui se déracinent si facilement ; désolé pour les séries US.

21 juillet 2013 23h45

Segel
Peut-on donc réellement parler d'une langue "wallonne" ?

22 juillet 2013 10h48

R.WOLF
Il n' y a pas de langue wallonne, seulement des patois. Quand au néerlandais parlé aujourd' hui, il s' agit d' une langue purement fabriquée par la mise ensemble des différents patois parlés en Flandres. Algemene Belgische Nederlands, crée par Léoppold I ou II. Apparemment Google n' en a jamais entendu parlé, bon, le jour où Google pensera hein!

22 juillet 2013 11h25

Segel
Quand on entend le patois charentais, on se dit que ceux qui disent "nonante" ne sont pas plus étrangers que ça ...

22 juillet 2013 12h55

R.WOLF
Ils disent nonante et septante en Charentes? Les Suisses disent ça aussi. Impossible de me faire dire soixante-dix.

22 juillet 2013 12h58

Segel
Non, partout en France c'est soixante-dix et quatre-vingt dix.
J'ai entendu certains étrangers utiliser "huitante", mais je ne sais pas où ... en France ça reste quatre-vingt !

22 juillet 2013 13h22

R.WOLF
Les Suisses apparemment

Soixante, septante, huitante, nonante… logique! - SWI swissinfo.ch

22 juillet 2013 13h27

Segel
Mais… la beauté de la langue réside-t-elle toujours prioritairement dans sa rationalité?

22 juillet 2013 14h10

R.WOLF
Les romanciers n' en ont rien à fiche de la rationalité, les poètes non plus ; la langue est un jeu, ou plutôt toutes sortes de jeux. Ce qui est triste c' est les gens qui parlent ou écrivent et qui ignorent comme leur langue peut être belle ; il n' y a pas non plus de vilaines langues. C' est l' intention de qui la parle qui la fera vilaine ou belle. Une pub pour des Tampax racontée par des nanas en flamand, à ton avis ça donne quoi? J' dis ça parce que je suis tombé là-dessus tout à l' heure ; un grand moment de solitude.

22 juillet 2013 14h23

Segel
Une pub pour des Tampax racontée par des nanas en flamand

Euh ... c'est du lourd là non ?

22 juillet 2013 16h00

R.WOLF
En fait, je suis à 15 km de la dite frontière linguistique, de fait pas très loin de Louvain (Leuven) ; du coup j' ai droit aux pubs sur You Tube pour Tampax en flamand par des jeunes femmes en pleine santé.
Ce pays me fait peur parfois.

22 juillet 2013 16h52

Segel
Déjà que la pub me pose problème, mais associée à une langue qui m'évoque une maladie de gorge, ça doit pas être terrible, enfin le choix de l'objet de consommation en question, bref ...

22 juillet 2013 18h17

R.WOLF
La pub en néerlandais, assez dur en général. Je crois qu' il y en aussi quelques uns qui doivent se sentir bien seul là-bas. Comme partout.

22 juillet 2013 18h20

Segel
J'ai une copine qui a vécu un an à Maastricht.
C'est la frontière entre Belgique et Pays-Bas je crois.
J'étais venu la voir une fois.
Je n'y vivrais pas volontiers.

22 juillet 2013 18h34
modifiée
22 juillet 2013 18h48

R.WOLF
Maastricht a longtemps été célèbre chez nous pour ces coffee shops. La ville se situe aux Pays Bas non loin de la ville de Liège. Je n' y ai jamais mis les pieds, mais en Belgique tu as une sorte de melting pot de ce que l' Allemagne, les Pays Bas et la Belgique ont de pire.
Quand je dis que je ne supporte plus, je pèse mes mots. Mais les 450 ou 500€ pour vivre en France je ne les ai pas ; en tout cas je ne choisirais pas ni Lille, ni Paris, ni le Mans. Quoique Paris j' aime encore bien, mais il vaut mieux avoir la tune pour y vivre. enfin, c' est beaucoup des questions d' état d' esprit, d' environnement ; si je prends par exemple le train pour aller chez Paka, le paysage à un moment me semble plus léger, pourtant c' est encore la même province, plus à ce qu' il correspondait ici il y a dix ans à peine.

22 juillet 2013 18h40

Segel
Paris j' aime encore bien, mais il vaut mieux avoir la tune pour y vivre.
C'est très clair !

Je considère que la vie y est entre 2 et 3 fois plus chère qu'en Charente.

22 juillet 2013 18h50

R.WOLF
Aucun Belge n' accepterait de se loger dans un appart comme beaucoup, malheureusement de Parisiens sont obligés. Par contre y être propriétaire n' y est pas inintéressant

23 juillet 2013 00h34
modifiée
23 juillet 2013 00h37

Djabali
J'allais dire aux flamouches !!!

sinon parfois un peu, la Belgique me manque ... bizarre !!

23 juillet 2013 12h49

R.WOLF
Ce pays possède une population plutôt conne (sauf Paka et moi et quelques autres électrons libres bien entendu) mais à son charme, je confirme.
Les flamouches ne veulent plus de la famille royale, ils veulent Bart (pas celui des Simpson hein!, l' autre qui ressemble un peu à qui on sait maintenant).

23 juillet 2013 12h55

Segel
Les flamouches ne veulent plus de la famille royale
Ca va être dur pour le nouveau roi alors ...

23 juillet 2013 16h38
modifiée
23 juillet 2013 16h42

R.WOLF
Il est payé pour le bébé.

Du coup je le verrai plus passer dans son F-16 au dessus du jardin (j' le tiens d' une technicienne de surface qui vient travailler à la maison et dont le mari travaille à la base aérienne tout près, il n' y avait que lui qui volait encore en F-16 à partir de cette base). En Belgique, c' est petit, tout se sait.

Tarif social la technicienne, sinon, pensez bien que j' aurais jamais les moyens. lol! mdr! Kesse kon rigole!

Pour intervenir dans cette discussion, vous devez d'abord vous identifier.